Asthénie

Remède contre la fatigue : notre guide médical !

remède contre la fatique

La fatigue est un phénomène courant dans notre quotidien : c’est le principal indicateur de surmenage qui est le message à travers lequel le corps demande du repos. Les manifestations sont très communes, le plus souvent marquées par une somnolence, une baisse de l’énergie et une diminution de la concentration. Le meilleur moyen de se débarrasser de ces symptômes est simplement le repos, que ce soit par le sommeil, régénérateur d’énergie par excellence, ou juste en s’allongeant un moment, pour reposer ses muscles. Inutile de préciser que toute autre activité est proscrite.

Définir un état de fatigue 

Par définition, un organisme en parfait équilibre est un organisme apte à réaliser ses fonctions le plus normalement du monde, sans qu’aucun trouble ne vienne interférer dans ses activités. Quand on a du mal à réaliser une tâche, que le moindre effort nous est pénible et que l’on tend à s’affaisser voire s’allonger, on est en état de fatigue. Le message est clair : le corps nous envoie des signaux pour nous expliquer qu’il ne peut plus assurer ses fonctions et qu’il a besoin de récupérer de l’énergie pour pouvoir continuer. Même si dans la plupart des cas cette fatigue est modérée et que l’on arrive à la surmonter, il arrive que celle-ci se manifeste d’une manière tellement intense qu’elle nous met quasiment à plat. Ce phénomène, s’il survient à répétition, peut vite devenir handicapant et une prise en charge devient nécessaire pour pouvoir non seulement assurer ses activités quotidiennes, mais surtout pour maintenir un rythme de vie normal qui répond aux exigences de la vie courante. 

Paresse et fatigue : comment faire la différence ?

L’une des raisons pour lesquelles la fatigue est autant sous-estimée est que celle-ci est souvent confondue avec de la paresse. Et c’est à juste titre. Dans les deux cas, nous sommes mous et inactifs et la moindre activité nous paraît comme une tâche insurmontable. On aspire plus que jamais au sommeil et notre lit semble être notre seul refuge. Cette confusion est parfois néfaste parce qu’elle ne nous permet pas de diagnostiquer une réelle fatigue ce qui fait que nous n’agissions pas en conséquence pour traiter cet état, autant le dire, pathologique. 

Comment identifier une réelle fatigue et savoir que vous avez besoin de repos ? C’est simple : essayez de réaliser n’importe quelle activité. Si vous y parvenez, même après un tout petit effort, c’est que c’est de la paresse. Si par contre vous effectuez votre tâche difficilement et avez du mal à vous concentrer, ça ne fait aucun doute, vous êtes fatigué. Attention. Si ces symptômes persistent pendant plus de 6 mois, il se peut que vous souffriez du « syndrome de fatigue chronique » ou « encéphalomyélite myalgique ». Dans ce cas, il est impératif de consulter un médecin pour une prise en charge sérieuse. C’est un syndrome qui peut être grave s’il est pris à la légère.

 

 

Facteurs responsables de la fatigue

Le mode de vie actuel animé par la frénésie du mouvement mondain et le surplus d’activités est le principal facteur incriminé dans la fatigue. Le facteur socio-culturel s’y greffe aisément puisque le statut social de l’individu se définit par son degré d’activité. Ainsi, un individu actif est celui qui est capable d’assurer non seulement sur le plan professionnel mais aussi sur le plan social. La combinaison des deux mondes fait appel à une grande disponibilité qui finit rapidement par consumer l’énergie potentielle de tout un chacun.

Hormis l’activité élevée, on peut parler d’un autre élément tout aussi caractéristique de la vie moderne : l’alimentation. Les gens sont généralement débordés et tendent à aller vers les plats préparés. Les surgelées et les conserves sont les éléments privilégiés au menu en ce qu’ils sont rapides et ne nécessitent aucun effort gastronomique. La valeur nutritive est quasi nulle et on enchaîne les carences alimentaires en tout genre, réduisant de beaucoup la qualité de vie et la condition physiologique.

Enfin, on parlera aussi des écrans, éléments plus que présents dans nos vies. Les smartphones, compagnons de tous les jours, sont les principaux générateurs d’ondes téléphoniques qui pénètrent le cerveau. Après de longues expositions, ces ondes peuvent considérablement nous affecter et provoquer des fatigues inexpliquées

Lutter contre la fatigue intense 

Il n’y a pas de remède miracle : une hygiène de vie saine est la clé de la lutte contre la fatigue. On cite :

  • Une alimentation saine et équilibrée.

  • La prise de fortifiants : vitamines, oligo-éléments, etc.

  • Pratiquer une activité sportive : pour garder la forme. 

  • L’application de patchs anti-ondes pour supprimer l’effet des ondes téléphoniques. 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi